Le Jeu de rôle est avant tout le jeu du réel

L'improvisation c'est l'expression de l'essence de soi-même
et elle s'appuie sur l'esprit d'équipe

Le jeu de rôle consiste à simuler une situation définie dans ses moindres détails où tous les apprenants jouent  le rôle d’un personnage en s’inspirant d’un scénario et en utilisant son bagage personnel.
(Archambault, 1998; Bonner, 1999; Jones et al., 1979; Paradis, 2006)
.

Une simulation va proposer à l’apprenant de jouer son propre rôle : par exemple, un futur pilote d’avion va effectuer un certain nombre d’heures en simulateur pour travailler les procédures de décollage.
Un jeu de rôle propose à l’apprenant de prendre le rôle d’un autre.

Une expérience enrichissante

Pour l’enfant, le jeu de rôle est un outil d’apprentissage ou de développement de son imaginaire. ‍

Pour l’adulte, c’est un outil d’expérimentation voire un moyen de s’évader loin du quotidien et avec le Jeu de rôle Grandeur Nature, on est comme dans un film !

Quels mécanismes ?

Cette plongée intellectuelle et émotionnelle dans un univers différent, avec ses propres règles et codes, permet une décentration, c’est à dire de prendre du recul par rapport à sa vie quotidienne. ‍‍

Dans la peau d’un autre, on peut s’impliquer différemment et expérimenter hors de sa zone de confort : certains vont jouer au héros, d’autres oseront prendre le lead etc. ‍‍

Quelque soit le choix effectué par les participants, le jeu de rôle révèle (mais ne déclenche pas) les compétences comportementales.

Quelles règles du jeu ?

À l’inverse du spectacle, du théâtre ou du cinéma auquel on assiste passivement, il va falloir être le plus actif possible lors d’un jeu de rôle : dénouer des mystères, dévoiler des secrets, et surtout échanger voire négocier avec les autres participants.

Plus l’implication des participants est importante, plus l’expérience sera forte et laissera un souvenir inoubliable.

Nos univers d'aventures immersives